TOUS HUMAINS

vendredi 12 octobre 2018
par  V. Régnier

Dans le cadre de la fête de la Science, les élèves de 3eme du collège Jean Moulin ont visité l’exposition TOUS HUMAINS proposée à l’Espace Mendès France :
Ci dessous : Deux comptes-rendu de visite :

1er compte rendu de visite :
Chaque seconde a lieu une naissance dans le monde et il y a aussi des décès : quand on est sorti de l’exposition « Tous humains », il y avait sur Terre 7 889 859 900 personnes. A Poitiers, il vit 90 000 personnes, et on peut mettre 80 000 personnes au stade de France. Au Groenland vivent 1500 personnes.

Le génotype permet de trouver le phénotype d’un enfant, grâce aux chromosomes de ses parents. Les chromosomes sont formés d’ADN. On a vu de l’ADN en vrai dans un gel d’électrophorèse, et sous forme d’un modèle qui ressemble à une double hélice, avec des barres.

Toumaï a été trouvé sous forme de fossiles dans le désert du Sahelau Tchad (d’où son nom : Sahelanthropus tchadensis). Il a 7 millions d’années. Il a comme caractère humains : la bipédie que l’on voit grâce à la position de son trou occipital et une canine pas très pointue.

Un Gorille sait parler en langues des signes, mais ne peut pas parler car il n’a pas de cordes vocales adaptées. Des Chimpanzés savent faire des lances.
JPEG - 173.7 ko

2. Un autre compte-rendu visite :

On a vu un compteur qui affichait en temps réel le nombre d’êtres humains sur la Terre (un mort par seconde pour deux naissances). Le compteur affichait
le 2 octobre 2018, 7 560 000 000 environ.
On a vu la carte du monde qui indique les langues les plus parlées dans le monde : anglais, arabe, mandarin, espagnol, indonésien.
On a vu des parties de notre corps symbolisées :
le sang représente 5 l dans notre corps, si on déploie les poumons, cela fait la taille d’un terrain de tennis, les veines mises bout à bout feraient le tour du monde.
On a vu plusieurs formes de nez : grec, royal, trompette. Ils sont adaptés au climat, car ils permettent de réchauffer plus ou moins l’air inspiré. Il existe
différentes forme des yeux et couleurs des yeux.
Les oreilles sont une carte d’identité de la personne, comme les empreintes des doigts et l’ADN. Il existe une molécule l’ADN, qui forme des chromosomes qui sont situés dans le noyau de la cellule.
On a vu ce qu’était un implexe : dans un arbre généalogique, une personne peut avoir plusieurs connections. Saint- Louis avait 500 connexions.
On a vu Toumaï : c’était le plus ancien hominidé (par la position du trou occipital et par des canines peu aiguisées). On a vu un moulage de son crane et aussi une maquette avec des poils. C’est Michel Brunet qui a découvert ce fossile au Tchad.

On a vu qu’un allèle était une forme d’un gène. Chaque personne en a deux qui sont tirés au hasard chez le père et chez la mère. Ils permettent de fabriquer le phénotype : on a fabriqué des enfants par équipes. Dans la classe, les 5 enfants étaient différents (certains avaient des antennes longues, d’autres des antennes courtes, car notre espèce avait des antennes !).

JPEG - 169.8 ko


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir d'ici la fin du mois

Brèves

La chorale fait sa comédie.

jeudi 23 août

Pour ceux qui aiment chanter, bouger, jouer, se déguiser.... Venez tenter l’expérience.

Inscription le lundi 10 et le lundi 17 septembre en salle de conférence.

Pour tout renseignement, voir Madame PROUX

MPEG4 - 13.5 Mo